Le financement

Le financement

Selon votre statut, les frais de formation sont pris en charge soit par :

  • la Région Alsace (en savoir +).
  • l’employeur.
  • vous-même.
Les personnes éligibles à la prise en charge par la RégionLes personnes non éligibles à la prise en charge par la Région
Les jeunes en poursuite d’étudesLes salariés
Les personnes demandeurs d’emploi non démissionnairesLes salariés démissionnaires, en disponibilité, en congé sabbatique ou en congé parental
Financement des formations paramédicales par la Région Alsace « Procédure pour les personnes éligibles »:En savoir plusFinancement des formations paramédicales par la Région Alsace  « Procédure pour les financements de formation dérogatoires »:En savoir plus

Merci de prendre connaissance des documents à fournir en fonction de votre situation. Ils sont à fournir dans le cadre du dossier définitif d’inscription d’entrée en formation, à déposer à l’IFSI.

1. Les jeunes en poursuite d’études

Le jeune (a priori de moins de 26 ans) en poursuite d’études immédiate doit uniquement remettre une copie du certificat de scolarité dans un établissement de formation initiale (collège, lycée, université, etc) pour l’année scolaire immédiatement précédente (n-1).

Le jeune, à N+2 de sa dernière année de formation, n’étant plus inscrit dans un établissement de formation initiale mais ayant préparé le concours doit transmettre :

  • le dernier certificat de scolarité dont il dispose (n-2).
  • le cas échéant, une attestation de formation de préparation au concours.
  • une attestation sur l’honneur qu’il est en poursuite d’études.

2. Les personnes demandeurs d’emploi non démissionnaires

Pour justifier du statut de demandeur d’emploi, la personne doit produire une attestation d’inscription à Pôle Emploi ou dans une Mission Locale.
Pour justifier qu’il n’a pas démissionné, le demandeur d’emploi doit remettre une copie de son dernier contrat de travail.

Le futur étudiant est éligible à la prise en charge par la Région :

  • Contrat à Durée Déterminée (C.D.D.) : la date de fin de contrat est avant la rentrée ou au plus tard un mois après la date de la rentrée, fournir la copie du contrat de travail.
  • Contrat à Durée Déterminée (C.D.D.) postérieure à un mois après la date de la rentrée : produire le formulaire d’homologation de rupture conventionnelle d’un contrat de travail acceptée par la Direction du Travail.
  • Contrat à Durée Indéterminée (C.D.I.), produire le formulaire d’homologation de rupture conventionnelle d’un contrat de travail acceptée par la Direction du Travail.
  • Contrat d’Accompagnement à l’Emploi (C.A.E.) ou Contrat Unique d’Insertion (C.U.I.), possibilité d’interruption du contrat, fournir la copie du contrat.

3. Les salariés

 

3.1. Procédure de demande de prise en charge par l’employeur

Toute personne salariée doit se renseigner auprès de son employeur, de son Organisme Paritaire Collecteur Agréé (O.P.C.A.) ou de son Organisme Paritaire Agréé au titre du Congé Individuel de Formation (O.P.A.C.I.F.). Si sa demande de prise en charge au titre de la formation professionnelle n’est pas acceptée l’année même de la réussite du concours, il peut demander un report d’une année et renégocier un financement pour l’année suivante.

Toute personne salariée qui bénéficie d’un congé individuel de formation (C.I.F.), ou d’un Congé de Formation Professionnelle (C.F.P.), ou du droit individuel à la formation (D.I.F.) et qui n’est pas prise en charge pour l’ensemble de la formation, peut faire une demande de financement dérogatoire auprès de la Région. Pour cela, elle doit envoyer un courrier motivé à la Région accompagné des pièces justifiant l’arrêt de son financement.

3.2. Procédure en cas de non-prise en charge par l’employeur

Lorsqu’un salarié n’a pas eu d’accord de financement de son employeur l’année de la réussite du concours et a reporté d’un an au moins son entrée en formation afin de refaire sa demande mais n’a toujours pas de réponse positive au bout d’un an (au moins), il peut faire une demande de financement dérogatoire auprès de la Région. Pour cela, il doit envoyer un courrier motivé à la Région accompagné des pièces justificatives.

4. Les salariés démissionnaires, en disponibilité, en congé sabbatique ou en congé parental

Tout salarié qui démissionne, prend une disponibilité, un congé sabbatique ou un congé parental pour entrer immédiatement en formation doit savoir que ni son employeur ni la Région ne financeront sa formation et il devra lui-même payer ses frais de formation.

 

5. Le coût de la formation

Les personnes éligibles à la prise en charge par la RégionLes personnes non éligibles à la prise en charge par la Région
Formation prise en charge par la Région4 500, 00 € [1][1]Tarif applicable pour la rentrée de septembre 2013.
Ce montant est susceptible d’évoluer pour chaque rentrée.

L’étudiant doit acquitter, quelque soit sa situation, les droits de scolarité (tarif université) et les frais de gestion. Les droits de scolarité sont remboursés lorsque l’étudiant est boursier.